Communiqué sur «Changement de sexe officiel»

Le Conseil fédéral propose de réglementer et de faciliter légalement le changement de sexe officiel. Nous avons examiné l’avant-projet à la loupe et, en accord avec InterAction Association Suisse pour les Interesexes, avons rédigé une prise de position détaillée sur celui-ci.

Nous nous réjouissons sur le principe que le Conseil fédéral veuille améliorer les conditions de vie des personnes trans et des personnes avec des variantes du développement sexuel (Inter) et aussi reconnaisse que la situation juridique n’est pas encore bonne.

Continuer la lecture « Communiqué sur «Changement de sexe officiel» »

Les organisations LGBT exigent le mariage pour tous intégral

Avec  14 voix contre 11, la Commission juridique du Conseil national a chargé l’administration fédérale, sur la base de l’initiative parlementaire et du rapport de l’Office fédéral de la justice, d’élaborer un projet concret pour l’instauration du mariage pour tous. Grâce à cette décision, la Commission juridique confirme que des progrès concrets doivent enfin voir le jour dans le cadre de l’initiative parlementaire, pendante depuis maintenant cinq ans. En raison de la complexité du sujet, une procédure en plusieurs étapes devrait être établie ; dans une première étape, le mariage pour tous devrait donc être instauré sans la procréation médicalement assistée et sans conditions égales pour les rentes de veuve.

Continuer la lecture « Les organisations LGBT exigent le mariage pour tous intégral »

Les coming-out sur le lieu de travail sont pour la plupart réussis

En 2014 déjà, TGNS a, lors d’un premier sondage, examiné la situation des personnes trans sur le marché du travail; certains résultats ont fait l’effet d’une douche froide. Dans le cadre du projet «Trans-Fair», soutenu par le Bureau fédéral de l’égalité, TGNS a procédé à un nouveau sondage au sein de la communauté, dont les résultats ont été présentés lors du lancement du portail trans welcome au mois de mars 2018. Voici à nouveau, pour vous, les principaux résultats du sondage:

Continuer la lecture « Les coming-out sur le lieu de travail sont pour la plupart réussis »

L’OMS publie la CIM-11 : Les personnes trans ne souffrent plus de « troubles mentaux et du comportement »

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a publié la version prochaine des CIM, la classification internationale des maladies la plus importante. Dans cette CIM-11 les personnes trans ne seront enfin plus stigmatisées en tant que  souffrantes de « troubles mentaux et du comportement », une date clé pour la communauté mondiale trans! Cette nouvelle CIM sera utilisée internationalement et en Suisse dès 2022.

Continuer la lecture « L’OMS publie la CIM-11 : Les personnes trans ne souffrent plus de « troubles mentaux et du comportement » »

tgns.ch – ora anche in italiano


Juste à temps pour la Pride à Lugano, notre site web est maintenant complètement disponible en italien. TGNS soutient également la communauté tessinoise: pendant le Pride week-end (du vendredi au dimanche), la moitié des dons par SMS vont au nouveau groupe trans tessinois GenderFreedom.

Toutes les informations pour la parade et le Pride Village sont disponible ici.

Le Conseil fédéral présente une proposition législative visant à faciliter la modification du changement de sexe officiel

Le Conseil fédéral présente aujourd’hui un avant-projet visant à faciliter le changement de sexe officiel (état civil). Nous nous réjouissons de cette idée ! Mais avant que ces changements ne deviennent réalité, il y a un long processus parlementaire dans lequel nous devons faire beaucoup de travail de sensibilisation. Nous analyserons d’abord l’avant-projet en détail. Puis, bien sûr, nous travaillerons au front et derrière les coulisses pour que nous obtenions finalement un règlement aussi bon que possible pour tous les personne trans.

Au cours de la phase suivante de la consultation, des propositions d’amélioration du projet peuvent être soumises et l’importance de la loi pour les personnes trans peut être soulignée. Malheureusement, il est clair qu’il y a beaucoup à faire pour l’amélioration de la conception. Ainsi, l’avant-projet exclut explicitement les personnes non binaire. Pour les mineurs, il présente même des détériorations par rapport à aujourd’hui.

Dans le processus politique – qui prendra plusieurs années – nous avons aussi besoin de vous ! Nous voulons impliquer l’ensemble de la communauté trans, car sans l’engagement de nombreux collaborateurs_trices, nous ne pouvons pas gagner le cœur des politi_ciennes. Nous lancerons bientôt un appel pour vous demander votre aide.

Notre communiqué de presse (en allemand).

L’avant-projet du Conseil fédéral.

A Change Is Gonna Come

Chers membres, chères amies et amis du TGNS

Depuis 2010, soit la fondation du TGNS j’ai collaboré au comité. D’abord comme membre du comité puis, dès septembre 2012, comme successeur de Alecs Recher, co-président ou plutôt président du TGNS. Il est maintenant temps pour moi de me retirer et j’aimerais prendre congé du comité.

On dit toujours que on doit s’en aller quand tout va pour le mieux. Et le TGNS se tient véritablement à un tournant qui porte notre association sur une nouvelle phase et qui me rend possible de transmettre la présidence, mes expériences et mes connaissances au suivants et je me réjouit beaucoup que la co-présidence soit en les meilleures mains avec Stefanie Hetjens !

Continuer la lecture « A Change Is Gonna Come »

Sondage TGNS: monde du travail

Nous te prions de participer à ce sondage du TGNS au sujet de ton coming-out sur ta place de travail. Il contient 30 questions et te prendra environs 10 minutes.

But du sondage
Nous aimerions améliorer la situation pour les personnes trans et de genre non prouvé dans le monde du travail en Suisse. Ce sondage nous aide à établir un catalogue de mesures pour les personnes trans qui sont proches de leur coming-out sur la place de travail. Les données de ce sondage seront utilisées de façon hautement confidentielle.

 

Directives Trans* aux universités de Bâle et Berne

Enfin, les universités de Bâle et Berne réagissent aux demandes des étudiantes et étudiants trans* : toutes deux se donnent des directives pour l’emploi des prénoms et l’inscription du sexe. Les deux universités permettent formellement que le prénom et l’inscription du sexe puisse être adapté indépendamment d’un changement administratif – pourtant contrairement à la revendication du TGNS, limité à F et M. Les étudiantes et étudiants non-binaires qui aimeraient être reconnus dans leur identité de genre devront encore attendre une convention.

Continuer la lecture « Directives Trans* aux universités de Bâle et Berne »